L’Oréal Paris partenaire, depuis 2016, de la Paris Fashion Week (PFW), se prépare à organiser son deuxième défilé sur un bateau face au Musée d’Orsay (Fluctuat Nec Mergitur – la devise de la ville de Paris) et cela sera le 30 septembre à 14h au port de Solférino qui ne sera pas la croix et la bannière mais espérons seulement la Croix Rouge. Celui-ci devrait attirer encore plus de spectateurs que le show organisé sur l’Avenue des Champs-Élysées l’année dernière.

« Tout le monde est invité, et assurément les concierges portugaises, les demi mondaines russes et botoxées en tout genre ne manqueront pas. Mais, Paris vaut bien une messe parce que les parisiens le valent bien » a déclaré le président de L’Oréal Paris. « Nous voulions choisir un espace emblématique de la ville qui reflète vraiment le véritable esprit Français. » Près de « l’Eau Féal », c’est de bon aloi.

Une «célébration de la beauté, de la mode et de la diversité» pour l’héritière, la « bête en cours ». Mais, si les produits étaient si bon pour la beauté pourquoi diable ne les utilise-t-elle pas ! En partenariat avec le joaillier « Chopard » et 12 autres maisons de mode dont Off-White, Balmain, Jacquemus, Isabel Marant. Giambattista Valli et Elie Saab, qui présenteront des looks inspirés du chic parisien de leurs collections automne 2018. Des humains de contrefaçon qui oublient les tests effectués sur les animaux par le groupe et qui continuent sans vergogne.

L’Oréal Paris s’attend à ce que 200 000 personnes assistent au spectacle, sur un podium de 60 mètres de long sur les berges et pour l’occasion, la circulation des bateaux sur la Seine sera interrompue pendant une demi-heure pendant que le défilé se déroule. Espérons que cette berge artificielle ne coule pas définitivement la Fashion Week de Paris.

Anonymode

Publicités