Le traiteur parisien de la place de la Madeleine ouvrira le 1er septembre son premier hôtel, en lieu et place où a vu naître la marque voilà 132 ans : Dieu que le temps passe ! Cinquante quatre chambres dont 17 suites, exclusivement pour les étrangers, car je suppose que c’est comme dans la boutique où les vendeuses servent d’abord les étrangers dédaignant leurs clients locaux qui viennent tous les midis se sustenter.

L’Hôtel Fauchon sera l’un des rares établissements, cinq étoiles, à offrir une vue sur la Tour Eiffel de son restaurant panoramique, gastronomique et astronomique : « L’Oiseau Blanc ». Pour les oies blanches de Paris, mais pour jouir d’un tel privilège, il faudra réserver une chambre de luxe d’une trentaine de mètres carré à 830 euros la nuit soit le prix d’un studio à Paris pour un mois dans le 18ème arrondissement.

Fauchon n’en oubliera pas pour autant son artisanat industriel de bouche qui a fait son succès et pour la circonstance prévois de mettre à votre disposition un mini-bar personnalisé : quelle invention ! L’enseigne souhaite proposer une expérience sur-mesure et privilégiée. Les clients auront, par exemple, l’opportunité de partager un dîner avec l’un des chefs de la brigade : quelle chance quand je pense à la cuisinière de mes parents dînait elle dans la cuisine. Espérons que ce cinq étoiles soient à la hauteur de la réputation de la marque. A noter que nous n’avons pas été invités par les services de communication pour le visiter. C’est déjà une erreur, plus peut-être, une faute ! A parier qu’il y en aura d’autres.

Anonymode

Publicités